Achillée millefeuille (Millefolium)
Homeodel Inc. 1 888 290-8140 – info@homeodel.com

Achillée millefeuille (Millefolium)

L’achillée est une plante herbacée de 60 à 90cm de haut, vivace et extrêmement répandue sur les terrains en friche, plutôt secs, sablonneux ou rocailleux. L’ensemble de la plante ressemble à une ombellifère du fait de la disposition en corymbe des capitules floraux.
Ceux-ci sont pourtant composés de fleurs ligulées blanches parfois rosées en périphérie et de fleurs tubulées jaunes au centre. L’aspect très découpé (la théorie de signatures y voit son action cicatrisante) des feuilles donne son nom de millefeuille à la plante.
L’achillée tire son nom de Achille le héros grec qui, sur conseil de Chiron se servit de cette herbe pour soigner les soldats blessés. Chiron était un centaure, mi-homme, mi-cheval, connu pour sa sagesse et son savoir. Apollon lui enseigna la médecine et lui-même, l’enseigna aux héros grecs Jason, Thésée et Achille. Chinon, après avoir été blessé par une flèche tirée par Héraclès, abandonna son immortalité au profit de Prométhée pour qu’il soit délivré de sa souffrance. Il fut admis parmi les étoiles sous le nom de sagittaire. Achille, préparé par sa mère à être un héros (Sa mère le plongeait chaque nuit dans les flammes puis dans le Styx-la rivière des enfers- pour le rendre invincible. Mais pour ce faire, elle le tenait par le talon qui devint donc son point faible et lui coûta la vie), choisit une vie courte et glorieuse plutôt qu’une vie longue et sans éclat.
Le nom anglais de la plante «yarrow» provient via le vieil anglais «gearwe», d’un vieux mot allemand «garwa» qui signifie guérisseur. Connue depuis l’antiquité pour cicatriser les blessures, et étant largement répandue, elle se trouvait donc sur tous les champs de bataille et fut appelée «herbe aux soldats».
Dioscoride et Hippocrate l’utilisaient comme hémostatique pour toutes sortes de lésions et d’ulcères.
Hildegarde von Bingen, décrit le millefeuille comme une plante des plaies, internes ou externes, car elle «enlève la pourriture de la plaie, la cicatrise et guérit la blessure».
Quelques feuilles dans le nez, provoquaient un saignement qui soulageait la migraine et dans les pays de l’est, on chatouillait les narines avec une feuille de millefeuille et si le nez saignait, c’est que «mon amoureux m’aime!». En effet au moyen- âge, la plante était parfois appelée «supercilium veneris» soit sourcils de vénus. Le millefeuille a donc une connotation à la fois guerrière et amoureuse. Le sang versé par les soldats, le sang versé lors des règles, le don de sang seraient autant d’occasions d’utiliser le millefeuille…L’achillée était utilisée contre les vers et déposée au fond des barriques, elle empêcherait le vin de tourner !

Principes actifs

  • Des huiles essentielles dont l’azulène qui colore l’huile en bleu.
  • Un alcaloïde : l’achilléine.
  • Des substances amères comme le proazulène.
  • Des hétérosides : la lutéoline et l’apigénine.
  • Des coumarines.
  • Les cendres sont riches en silicium et potassium.

Indications thérapeutiques

  • Les principes amers lui confèrent des propriétés apéritives et stomachiques. On l’utilise en cas de nausées, de troubles gastriques et d’anorexie.
  • La lutéoline et l’apigénine confèrent des propriétés spasmolytiques qui font utiliser l’achillée dans les troubles gastro-intestinaux, les douleurs hémorroïdaires, les règles douloureuses. L’achillée tonifie le foie.
  • Hémostatique et cicatrisante en usage externe comme interne. On l’utilisera donc sur les blessures et coupures diverses, en cas d’eczéma, de dartre, d’acné, pendant l’allaitement pour les gerçures et les craquelures des mamelons.
    Comme hémostatique, elle sera administrée quelques jours avant et après une opération pour éviter les hémorragies et favoriser la régénération tissulaire. L’achillée s’indique aussi en cas de varices et d’hématomes fréquents.
  • La pharmacopée anglaise la recommande en cas d’hypertension, de fièvre, de refroidissement, d’aménorrhée, de dysenterie et de diarrhée.
  • La pharmacopée européenne la préconise en cas de dyspepsie, de spasmes gastro-intestinaux, de perte d’appétit.
  • Par son action semblable à la progestérone, elle soulage les syndromes prémenstruels (prise de poids, irritabilité, douleurs mammaires), les hyper et les dysménorrhées. Elle permet un retour à la normale lors d’une suppression des menstruations par une émotion forte ou un refroidissement.
  • La silice participe à la croissance cellulaire, à l’établissement d’une bonne immunité, à une bonne tonicité et fermeté des tissus. L’achillée a donc un rôle important à jouer en cette période d’explosion d’allergies, de maladies auto-immunes, de cancers et ce, même chez l’enfant incapable de faire une bonne fièvre permettant une bonne maturation du système immunitaire bourré qu’il est de vaccins, d’antibiotiques, et d’anti-inflammatoires.

Posologie : en usage interne : 30 à 50 gouttes, plusieurs fois par jour.
En usage externe : mettre une cuillère à café de TM dans de l’eau bouillie et appliquer en compresses sur les plaies, les ulcères variqueux, les abcès, les blessures ou les hémorroïdes.

Effets secondaires : l’usage du millefeuille peut provoquer de l’urticaire chez les personnes sensibles.

Homéopathie : Hémorragies et leur prévention.Watch Full Movie Online Streaming Online and Download

Hémorragies de sang rouge vif ayant tendance à persister après une chute ou un accident.

Épistaxis (saignement de nez) avec face rouge et bouffées de chaleur.

Prévention des hémorragies traumatiques et chirurgicales.

Hémorragies après un effort violent : accouchement, fausse couche ou avortement.

Transpiration abondante après accouchement.

Hémoptysie en cas de suppression (des règles, de la lactation, des lochies) accompagnée de spasmes et de congestion importante.

À utiliser lorsque Arnica ne donne pas entière satisfaction surtout quand les vaisseaux sanguins sont atteints.

Watch Movie Online Logan (2017)

Share this post



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *