La Propolis - Homeodel
Homeodel Inc. 1 888 290-8140 – info@homeodel.com

C’est le fruit du travail de l’abeille. Les ouvrières récoltent la résine des bourgeons de différents arbres (peuplier, bouleau, frêne, aulne, chêne…) à la fin de l’été. C’est pourquoi la couleur peut varier. La mastication et les sécrétions salivaires transforment les résines avec de la cire et du pollen en propolis. La propolis (du grec «pro» devant et «polis» cité) est utilisée pour colmater la ruche, supprimer les aspérités, réduire les entrées, embaumer les indésirables et consolider les rayons.

Les incas l’utilisaient contre les fièvres infectieuses. Aristote et Pline l’Ancien ont vanté ses vertus. Au 1er siècle, la propolis se vendait plus cher que le miel à Rome et les légionnaires en emportaient toujours pour traiter leurs blessures. Au 19ème siècle c’est un des remèdes les plus populaires en Russie et en Allemagne, où on l’utilise comme anti- infectieux, cicatrisant, adoucissant, anti- inflammatoire à usage local. Elle était très utilisée dans les cliniques russes pendant la 2ème guerre mondiale.

La propolis contient des flavonoïdes, de petites quantités de vitamines, d’oligo-éléments, d’acides gras et d’acides aminés. La propolis est antivirale, antibiotique et antifongique. La ruche malgré ses 30000 habitants, ses 33°C et son taux d’humidité très élevé, est quasiment aseptique grâce à la pellicule de propolis qui tapisse les parois.

Une équipe russe a démontré son efficacité dans la tuberculose. Elle réduit la multiplication du poliovirus et de l’herpès virus. Les flavonoïdes lui confèrent des propriétés spasmolytiques (colites), de stimulation de la flore intestinale (pro biotique) qui en font un excellent anti-diarrhéique. De plus, ils assurent une protection vasculaire et une réduction de l’agrégation cellulaire. La propolis a un effet anesthésique puissant. L’effet anti-oxydant de la propolis explique son utilité pour luter contre le vieillissement cellulaire par capture des radicaux libres (elle élimine tous les métaux lourds). La proppolis renforce les défenses immunitaires car elle restaure les lymphocytes T, favorise la phagocytose et la formation d’anticorps. Elle est anti-inflammatoire en inhibant la synthèse des prostaglandines. La propolis a des propriétés anti-cancer grâce à une substance appelée CAPE. Par son pouvoir anti-oxydant, elle protège les organismes lors de traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie. Il n’y a pas de toxicité connue excepté peut-être une allergie à certains de ses constituants (peuplier ou autre). Elle est parfaitement compatible avec d’autres thérapies notamment en cas de cancer, associée à d’autres immunostimulants (comme le Lapacho) ou des hépato- protecteurs.

Posologie :

Par voie interne: 30 gouttes, 3 fois par jour, dans de l’eau tiède, loin des repas. (Un dépôt de cire peut de faire sur le verre ou la tasse).

Localement: 3 à 4 applications par jour.