Écologie et phytosociologie

Très exigeant par rapport au sol, l’orme demande un terrain meuble, profond, frais, riche en humus. Les terres alluvionnaires lui conviennent très bien dans un climat tempéré. Essence de lumière, il réclame le dégagement complet de la cime. Aimant l’état isolé, il peut pousser dans l’aulnaie, la peupleraie, les forêts riveraines sur alluvions, les lisières de bois ou l’ormaie rudérale.

Indications thérapeutiques
• Action marquée dans les différents troubles du catabolisme des nucléoprotéines : acide urique, goutte. Désintoxique l’organisme en réduisant l’urée et le cholestérol.
• Action marquée dans les tendances de l’organisme à transférer à la peau, sous forme d’eczéma vésiculeux non infecté, ses troubles endogènes.
• Agit également sur certaines diarrhées, leucorrhées liées à des métastases fonctionnelles. Ces métastases sont le fait d’un tissu ou de plusieurs tissus, arrivant au début d’une fibrosclérose hyper gamma, dont le métabolisme diminue fortement et s’équilibrant par des réactions de suppléance en débloquant les macrophages hépatiques.
• Régularise la sécrétion sébacée due à l’acné
• Rhumatisme, reminéralisant

Remèdes complémentaires
En combinaison avec les plantes suivantes, l’Ulmus Campestris étend ses propriétés.
• Rosa Canina : herpès récidivant, herpès oculaire

Action cytologique et sur la coagulation
• Action sur les macrophages hépatiques (Kuppfer)
• Action sur la coagulation : légère action thrombophilique

Poids N/D
Dimensions N/D
Format

30 ml, 50 ml, 120 ml

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ulmus Campestris – Orme champêtre”

Your email address will not be published. Required fields are marked